– 1h de conseil offerte –

Percevoir par sa fenêtre

Nous sommes sollicités en permanence par les informations qui nous entourent. Puisque notre cerveau ne peux pas traiter toutes ces données simultanément, l’attention sélectionne celles qui nous paraissent les plus importantes et qui seront analysées consciemment.

Les informations sélectionnées atteignent le cortex préfrontal

Lors d’une soirée entre amis, malgré le bruit environnant, nous sommes capable de nous concentrer sur une discussion en particulier, d’en suivre le sens et d’y participer grâce à l’attention. Les autres conversations autour sont bloquées et n’atteignent pas la conscience. Ce filtre attentionnel s’applique de manière identique en ce moment même, alors que vous lisez ces lignes. Il est impossible de comprendre une page en la regardant dans son ensemble. La lecture fonctionne par séquence, les mots sont identifiés, compris et prononcés mentalement un à un dans un ordre précis. Si nous lisons de manière distraite en pensant à autre chose, les informations n’atteignent pas le cortex préfrontal, la zone du cerveau chargée de la compréhension du langage et de la mémorisation.

L’attention consiste à se préparer à recevoir une information

L’attention consiste à se préparer à recevoir une information dans le but de faire une action adaptée. Elle active un réseau de neurones précis dans le cerveau qui est mis en priorité sur les autres. Notre système attentionnel fonctionne la plupart du temps par automatisme afin d’alléger le nombre de données cognitives à traiter. Chacune de nos activités cérébrales (prendre une décision, mémoriser, faire une action, etc.) emploie des circuits neuronaux différents, il est donc impossible de réaliser ces actions simultanément, les tâches sont faites une à une.

La partie consciente de notre perception

L’attention est à l’origine de la partie consciente de notre perception en sélectionnant l’information à analyser. Notre perception du monde et notre rapport aux autres dépend donc de ce à quoi nous souhaitons être attentif. Mais comment déterminons-nous alors ce qui a un intérêt ou non à capter notre attention ?

Avez-vous prêtés attention à l’illustration de cet article ? Qu’avez-vous vu dans un premier, deuxième puis troisième temps ?

Cet article vous a plu ? Vous pouvez vous abonner pour recevoir les articles par mail.

S'abonner